Encyclopédie des aliments · Sachez ce que vous mangez!



Vous ici: AlimentsGraisses alimentaires




Le palmier à huile appartient à la famille botanique des Arecaceae ou Palmae (palmiers). La famille des palmiers compte plus de 2 000 espèces réparties en environ 225 genres. Seules quelques unes sont utilisées par l’homme pour récolter légumes, sucre ou huile (Voir aussi : huile de palmiste et huile de palme).

Le palmier à huile est originaire d’Afrique occidentale mais a été introduit en Malaisie aux temps de la colonisation. Il y occupe aujourd’hui une place économique importante.

Le palmier à huile peut atteindre une hauteur de 30 m et possède un tronc élancé, le stipe, couronné par un bouquet d’une trentaine de feuilles pennées, longues de 5 à 7 m. Il développe de premiers fruits dès sa troisième année, implantés à l’aisselle de chaque feuille. Un régime peut porter jusqu’à 2 000 drupes ou noix de palme de la taille d’une prune et peser jusqu’à 50 kg pour une longueur de 70 cm et une largeur de 50 cm. Pour fournir de si gros régimes, le palmier à huile a besoin de conditions climatiques optimales. Une température moyenne de 26°C et un sol profond et riche en nutriments sont les conditions nécessaires pour voir pousser les fruits du palmier à huile toute l’année.

Les régimes sont récoltés à l’aide de longues perches en bambou, à l’extrémité desquelles est emmanché un couteau en forme de croissant de lune. On place cette lame recourbée autour de la tige du régime et on tire vers le bas d’un coup sec, ce qui la sépare de l’arbre.


↑ top · Index


Suiveur moi

foodlexicon.org @ google+:



↑ top · Index


Ladezeit: 0.005746 Sekunden